Le rangement par le vide (méthode minimaliste)

Alors non.
Je ne vais pas te parler de rangement « physique ».

Mais de rangement numérique.

Ouais…
Ça parait chiant comme ça.
Mais tu vas voir, c’est très philosophique.
(Dans la vision que j’en ai en tout cas.)

Mais juste avant, je dois te faire une confession :

Si je postais une vidéo sur YouTube avec le mot Minimalisme…
… Je me ferais huer par les « vrais » minimalistes…

Parce que, même si je fais de plus en plus attention à la manière dont je consomme…
Je possède encore beaucoup d’objets.

Haaaaan bouuuuuh… !
Eh ouais… je sais.

Mais ça ne m’empêche pas de me considérer comme une minimaliste.

(Enfin plutôt comme une essentialiste, pour être exacte.
La différence ?
Je t’en reparlerais.
Parce que ça mérite un email dédié.)

Pour moi ?

Le minimalisme va bien plus loin que le nombre de t-shirt ou d’assiettes que tu possèdes.
C’est toute une philosophie de vie.

Breeeef…
Revenons au sujet si tu le veux bien.

Alors késako que le rangement par le vide ?!

Comme son nom l’indique, l’idée c’est de faire le vide.
En supprimant tout ce qui peut l’être.

Je te donne un exemple.

Ma boîte mail (active les images si tu vois rien) :

Mon dossier téléchargement : idem.

Mes fichiers sur mon ordi ou ma tablette ?
Réduis au strict minimum.
Uniquement ce dont j’ai besoin.

Quand j’ouvre mon navigateur internet ?
Une simple page vide.
Avec juste la barre de recherche.

Récemment je suis allée encore plus loin.

En faisant un gros tri dans mes applications de communication.
J’ai supprimé toutes les conversations qui ne m’étaient plus utiles.

Puis les appels récent de mon téléphone.
Et ma messagerie vocale…

Je vais m’arrêter là.
Je pense que t’as saisi le principe.

Bon…
Il reste un truc que je n’arrive pas à supprimer : les SMS.

Mais c’est pas grave.
Parce que j’ai décidé consciemment de les garder.
C’est donc pas un choix par défaut.

Mais quelque chose de réfléchie et d’intentionnel.

Je te vois venir :
« Ouais génial ! … mais à quoi ça sert ?! »

Voilà comment je vois le truc :

Si t’es un habitué du minimalisme, tu as sans doute déjà entendu ce principe :
Chaque objet prend de la place dans ton esprit.

Pour le numérique ?
C’est exactement pareil.

Chaque application…
Chaque conversation…
Chaque email…

… est là.
Quelque part.
Et tu le sais.

Dès que tu ouvres ton application (email, messagerie…) ?
Tu te retrouves soudain submergé de messages.
De messages dont tu ne sais plus ce que tu dois faire.

Si tu dois les traiter, ou non.
S’il y a des informations importantes à récupérer, ou non.

L’idée donc ?

C’est de ne garder que ce que tu dois traiter.
Et classer ou supprimer tout le reste.

Quand tu te débarrasses de tout ça ?

Tu ressens instantanément un immense sentiment de légèreté.
Et de calme mental.

Quand tu supprimes des trucs de ta vie (physique ou numérique)…
… c’est un peu comme si tu supprimais des trucs de ta tête.

Et ça, ça fait un bien fou.

Seulement voilà…

Peut-être qu’aujourd’hui, toi tu es loin de tout ça.
Peut-être que tu as des milliers d’emails dans ta boite de réception.
Ou de conversations dans les dizaines d’apps de messagerie différentes.

Du coup…
Tu peux pas juste supprimer tous tes emails comme ça et dire « fuck ! ».
(Quoi que… ?!)

Ce que je te conseille donc ?

C’est de te créer des règles.
Des process à suivre pour savoir quoi supprimer.
Et comment classer (et retrouver), sans te prendre la tête.

Tout ça de la manière la plus simple possible.

Parce que si ton système est trop complexe ?
Alors il ne durera pas.
Et dans quelques semaines (ou mois) tes outils numériques seront redevenus un enfer.
(Pour ton temps, comme pour ton cerveau)

Si t’as besoin d’un coup de main pour te créer des process simples et efficaces ?

Alors tu sais où me trouver.
(Ici : https://lauradaufeld.com/coaching)

Perso je passe rarement plus de 15 minutes par jour à traiter mes emails.

Est-ce que tout le monde peut en faire autant ?

Nah.

Si tu as des employés.
Si tu as de grosses responsabilités, et que des gens dépendent de toi.
Alors je conçois que réduire à ce point va être compliqué.

Mais est-ce que tu peux drastiquement diminuer le temps que tu passes à traiter tes emails ?

Yep.
Définitivement.
En commençant par faire le vide.

Sur ce, je te dis à très vite,
(Ah, et j’attends tes photos de ton nouveau vide ! :))

Laura

PS : évidemment supprimer ne suffit pas. Sinon tu vas passer ton temps à supprimer, et tu ne t’en sortiras pas.

L’idée, c’est de complètement repenser ton organisation, la manière dont tu travailles.
Pour que, de base, tu aies beaucoup moins de choses à traiter.