Le gros dilemme des créateurs de contenus

Quand tu crées du contenu sur le web ?
(Texte, vidéo, audio… peu importe.)

T’entends sans cesse le même conseil :

TU DOIS ÊTRE CLIVANT !

Tu dois prendre parti pour un côté ou pour un autre.
Et limite l’exagérer à l’extrême.

Ce conseil, il est complètement logique.

Parce qu’on aime ce qui est clivant.

Quelqu’un d’extrême captera donc bien plus facilement notre attention qu’une personne ayant des propos modérés.

Oui mais…

Plus j’avance et plus je me rends compte que tout est une question d’équilibre dans la vie.

Et que les extrêmes ne sont jamais, JAMAIS bons.
(D’un côté, comme de l’autre.)

Quand j’ai découvert le dev perso ?

J’étais à fond pensées positives.
Loi d’attraction.
Tout ça tout ça.

Quand j’ai découvert le domaine de la productivité ?

J’étais à fond sur comment être productive au MAXIMUM.
Et à vouloir optimiser chaque minute de ma vie.

Quand j’ai découvert le marketing ?

J’ai cru que c’était LA solution à tous mes problèmes business.

Bref.
Maintenant je sais comment je fonctionne.

Je sais que quand je découvre un domaine qui me passionne, je tombe très vite dans l’extrême.

Avant de revenir à un point d’équilibre.
Plus modéré.

Alors comment créer du contenu qui capte l’attention et fascine ton audience ?

Mais surtout :
Qui aide vraiment les gens ?

Parce que oui, tu peux très bien créer du contenu clivant à mort.
Du contenu qui va instantanément capter l’attention des gens.

Mais tu le sais au fond de toi…

La réalité est bien plus complexe que ça.
Et il existe plein de petites subtilités qui changent toute la donne.

Pour revenir à notre question :

Malheureusement j’ai pas de réponse magique à t’apporter.

(D’ailleurs, l’idée avec ces emails c’est pas de te dire quoi faire.
Mais de te donner de quoi réfléchir.
Et peut-être parfois t’apporter un nouveau point de vu.)

Je suis moi-même à la recherche de cet équilibre.

Je peux donc te donner la conclusion à laquelle j’en suis arrivée (pour l’instant) :

Pour moi, tu peux être clivant sur ta philosophie de vie.
Ta façon de voir le monde.
Ou encore tes valeurs.

(Tout en respectant les personnes qui ne pensent pas comme toi.)

Et c’est à peu près tout.

En tout cas, l’idée c’est pas non plus que tu deviennes lisse et chiant.

S’il y a des choses auxquelles tu crois profondément, ne te retiens pas.
Et ne cherche pas à te modérer.

Mais garde toujours en tête que tout est une question d’équilibre !

Et que la solution n’est jamais dans les extrêmes.

À très vite,

Laura

PS : si ce mail t’a été utile, tu peux le partager à quelqu’un qui est actuellement perdu dans un extrême.

Bien sûr TOUJOURS avec bienveillance !
Parce qu’il nous est tous déjà arrivé de tomber dans ce piège…


Pour rejoindre le clan des Entrepreneurs Minimalistes et devenir vraiment serein dans ton business, c’est par ici : https://lauradaufeld.com