Journée géniale VS journée pourrie : 3 éléments déterminants

Avant hier ?
J’ai passé une journée pourrie.

Hier ?
Une journée géniale.

Pourtant ?
Vu de l’extérieur, c’était les 2 mêmes journées :

Une journée classique pendant laquelle je bosse sur mes projets et ceux de mes clients, tranquillement depuis chez moi.

Par contre, dans ma tête…
Dans mon énergie…
Dans ma manière de me sentir…

C’était 2 journées COMPLÈTEMENT différentes.

Avant hier, c’était le chaos.
J’ai fini la journée avec un mal de crâne.
Et plus d’énergie pour t’écrire le mail que j’avais prévu.

Ce qui m’a laissé avec un sentiment de culpabilité.

(Tu sais, quand tu finis ta journée sans avoir accompli une tache importante pour toi…)

Alors qu’hier…
C’était tout l’inverse.

À la fin de la journée ?
Je me sentais bien.
J’étais fière de moi.

J’avais vraiment le sentiment d’avoir avancé sur que je voulais faire.
Et j’ai ensuite pu me détendre sans culpabiliser.

Alors où est la différence entre ces 2 jours ?

J’ai noté 3 points principaux qui selon moi ont fait TOUTE la différence.

En espérant que tu y trouves des pistes pour être plus efficace et passer les meilleures journées possible.

1/ Savoir exactement ce que tu dois faire

Avant hier, j’ai commencé ma journée avec une idée vague de ce que je devais accomplir.

Résultat ?
Je suis partie dans tous les sens en même temps.

J’ai traité des taches qui n’étaient pas importantes
Et repoussé celles qui l’étaient vraiment.

Et quand je suis arrivée à la fin de la journée ?
J’avais plus l’énergie pour faire ce qui comptait.

Comment j’ai évité ça le lendemain :

J’ai simplement planifié la veille au soir (tu peux aussi le faire le matin avant de commencer à bosser) ce que je devais accomplir le lendemain.

Puis j’ai COMMENCÉ par le plus important.

Mais ATTENTION !
L’idée c’est pas de faire une ToDo liste de 15 choses à faire.

C’est une erreur qu’énormément de personnes commettent.
(Et que j’ai fait moi aussi.)

Mais au contraire de choisir les bonnes taches.

Comment faire ça ?
J’aurais l’occasion de t’en reparler plus en détail une prochaine fois.

2/ Ne pas te laisser parasiter par les bruits extérieurs

Qu’est-ce que j’appelle les bruits extérieurs ?

C’est :

• Les notifications
• Les réseaux sociaux
• Les emails
• …

Bref.
Tout ce qui peut te déconcentrer de ton job.
Et te parasiter l’esprit.

Et ça commence dès le matin :
En évitant de checker ton smartphone dès que tu ouvres les yeux.

(Bombarder ton cerveau de plein d’informations extérieurs, dès que tu te réveilles, c’est le meilleur moyen de te sentir submergé avant même d’avoir commencé ta journée…)

Mais aussi tout le reste de la journée.

Parce qu’à chaque fois que tu vas checker tes mails ou tes RS ?
Il te faut ensuite de lonnnnngues minutes pour revenir à ton niveau de concentration d’avant.

Il existe plein de techniques pour mettre ça en place concrètement.

Je t’en reparlerais dans un prochain mail.

Juste une petite précision :
Ça ne veut pas dire que tu ne dois pas te divertir.

Au contraire, je pense que notre cerveau a besoin de se divertir.

Et tu peux très bien concilier les 2.
Encore une fois, je t’en reparle dans un prochain contenu.

3/ Travailler en fonction de tes niveaux d’énergie

Ce point, c’est clairement le plus important.

Je te donne un exemple :

Personnellement, je sais que le moment de la journée pendant lequel j’ai le plus de facilité à écrire c’est le matin.

Ensuite, plus la journée passe ?
Et plus ça devient compliqué.

J’ai jamais fait le calcul exact mais ça ne m’étonnerait pas que je mette 2 fois plus de temps à rédiger un texte en soirée, qu’en matinée.

T’imagines un peu à quel point optimiser ce que tu fais, en fonction de ton niveau d’énergie, peut te faire gagner du temps… ?!

Pour faire ça ?

Tu dois bien sûr apprendre à te connaître.
En testant différentes choses et en t’écoutant.

Alors oui, clairement, même avec tout ça…
…tes journées ne seront JAMAIS parfaites.

Et c’est pas l’objectif.
(On est pas des robots…)

Par contre, t’as tout à y gagner à essayer de mettre en place au moins 1 de ces points.

(Si tu le fais, n’hésites pas à me donner ton retour.)

Peut-être que tu connais déjà ces éléments.

Ou que tu te dis que ce n’est que du bon sens.
Et c’est le cas.

Mais il y a une énorme différence entre le savoir et l’appliquer…
(Je sais tout ça depuis pas mal de temps, ce qui ne m’empêche pas de parfois retomber dedans.)

Et c’est bien dans la mise en pratique que TOUT se joue.

J’ai passé rapidement sur chacun des points, sinon le mail allait être plus long qu’un article de blog…

Si tu veux en savoir plus sur un élément en particulier ?

Dis-le moi en répondant à cet email.
Je le détaillerais plus dans un prochain contenu.

À très vite,

Laura


Pour rejoindre le clan des Entrepreneurs Minimalistes et devenir vraiment serein dans ton business, c’est par ici : https://lauradaufeld.com