Comment être focus et devenir (vraiment) efficace

Pourquoi vouloir devenir efficace ?

Ça dépend.
Pour certains, c’est pour en faire toujours plus.
Pour d’autres, c’est pour en faire moins.

Personnellement je suis dans cette 2ème catégorie.

Moi ça ne m’intéresse pas de passer mes journées à bosser.
Si j’ai choisi d’être indépendante c’est pour être plus libre et avoir plus de temps.
Pas pour passer mes journées devant un écran.
J’essaie donc d’optimiser au maximum mon travail pour ensuite pouvoir profiter de mes journées au mieux.

Les techniques que je vais te donner ont donc cet objectif.
Mais libre à toi de les utiliser pour travailler encore plus.
Tu fais comme tu veux !

Commençons dès maintenant par la croyance n°1 qui ruine l’efficacité chez la plupart des gens.

Le mythe du multitâche

Beaucoup de personnes pensent être multitâche.
C’est une grosse erreur.

Nous ne pouvons PAS faire plusieurs choses à la fois.

Tu ne peux par exemple pas rédiger un article et regarder une vidéo.
Lire un livre et discuter avec quelqu’un.

Ce que tu fais quand tu fais ça, c’est que tu switch de tâches sans cesse, et très rapidement.

En quoi c’est un problème ?
Eh bien simplement parce que ton cerveau a besoin d’un certain laps de temps pour travailler de manière optimale sur une action.
Si tu changes sans cesse de tâche, tu perds donc un temps considérable à te « remettre dedans » à chaque fois.

Tu as sans doute déjà dû t’en rendre compte lorsque tu étais concentré sur un travail et que quelqu’un est venu te déranger.
Ça t’a ensuite pris du temps pour revenir au niveau d’efficacité dans lequel tu étais.

Petit précision :
En réalité nous sommes multitâche, dans le sens où on peut par exemple parler et marcher.
Manger et regarder une série.

Ce dont nous sommes incapables par contre, c’est de concentrer notre attention sur 2 choses à la fois.

Quand on parle en marchant, notre attention est portée sur l’action de parler. Nous marchons donc de manière automatique.
Idem quand on mange devant une série.

Morale de l’histoire :
FAIS TOUJOURS 1 SEULE CHOSE À LA FOIS.

Endroit calme et ne pas être dérangé

Pour être pleinement concentré, ton cerveau a besoin de se créer une bulle.

Cette bulle est généralement créée lorsqu’on arrive à s’isoler un peu du monde.
Lorsqu’on arrive à se retrouver seul avec soi-même.

Ce point est toutefois à nuancer :
Certaines personnes ont besoin de bruit (musique, son…) pour mieux se concentrer. C’est pour ça que certains aiment travailler dans des cafés.

Par contre, le second point est valable pour tout le monde.
Tu ne seras jamais efficace si tu es dérangé toutes les 10 minutes.

Supprimer les distractions

Ce point rejoint beaucoup le premier : comme nous ne sommes pas multitâche, nous devons faire en sorte de ne mettre notre cerveau que sur une seule chose à la fois.

Voici ce que je te conseille donc de faire :

  • Demande aux gens autour de toi de ne pas te déranger pendant x temps
  • Éteins ton téléphone ou mets-le dans une autre pièce
  • Mets ton ordinateur en mode « ne pas déranger »
  • Ferme toutes les applications que tu n’utilises pas pour travailler
  • Mets ce que tu fais en plein écran (si tu travailles sur ordinateur)

Se fixer un temps (ni trop long ni trop court)

Lorsque tu te mets à travailler, je te conseille de te fixer un temps pendant lequel tu vas travailler intensément, non stop.

Ça va donner une structure à tes journées et aider ton cerveau à se motiver (et donc éviter la procrastination).

Alors quel temps se fixer ?

Ça va beaucoup dépendre de toi.
De ta capacité à rester concentré.

Comme on l’a vu, notre cerveau a besoin d’un moment pour être pleinement efficace sur une tâche. Si tu te fixes un temps trop court, tu n’arriveras jamais au moment où tu es le plus efficace.

Au contraire, si tu te fixes un temps trop long, ton cerveau va perdre son efficacité.

Je te conseille donc de te fixer des sessions qui durent entre 30 minutes et 1h30.

Faire des pauses

On est pas des robots.
Bosser des heures et des heures ne fonctionne pas pour nous.

C’est même contre-productif.
Comme je le disais, notre cerveau fini par s’épuiser et il devient beaucoup moins efficace qu’au début de notre session.

Encore une fois, la pause ne doit ni être trop longue ni trop courte.

Tu peux par exemple faire des pauses de 5 minutes toutes les heures.
Puis une plus grosse pause de 20 minutes après avoir enchaîné plusieurs sessions.

C’est une habitude

Enfin, je voudrais te rassurer.

Si aujourd’hui tu n’arrives pas à te concentrer plus de 30 minutes sur une tâche, ce n’est pas grave.
Et surtout, ce n’est pas une fatalité.

Plus tu feras cet exercice de te concentrer pleinement sur ce que tu fais.
De ne faire qu’une chose à la fois.
Sans distractions.

Et plus ce sera facile.
Plus longtemps et facilement tu arriveras à rester focus.

Vois donc ça comme un entraînement.
Un entraînement dans lequel tu deviens un peu meilleur chaque jour.

Et qui peut te rapporter gros.

Et voilà, tu as maintenant toutes les cartes en main pour être focus et enfin devenir vraiment efficace !

À ton projet,

Laura.