12 moyens de devenir plus indépendant

On a tous besoin d’indépendance. Certains encore plus que d’autres (et parfois même de manière viscérale).

Si c’est ton cas, tu es au bon endroit. 

Ça fait des années que je cherche comment avoir plus d’indépendance dans ma vie. La liberté étant ma valeur numéro 1, c’est quelque chose de non négociable pour moi. 

Je vais donc te partager aujourd’hui les différentes techniques que j’ai mises en place pour gagner en indépendance pendant ces dernières années. 

Mais avant, petite précision :

Quand on pense à l’indépendance on pense généralement à l’indépendance financière. Et ça compte bien sûr, c’est pas moi qui va te dire le contraire (le salariat très peu pour moi). Mais il ne faut pas oublier que la liberté est avant tout un sentiment. Ça commence donc dans ta tête. 

C’est pour cette raison que je vais d’abord te donner des pistes pour te sentir plus indépendant intérieurement, avant de voir comment tu peux en obtenir encore plus à l’extérieur. 

Hophop suis-moi, on commence tout de suite !

Apprends à te connaître 

Dans les points suivants on va voir comment reprogrammer ton esprit pour te sentir plus libre et indépendant. 

Mais avant de pouvoir faire ça, tu dois d’abord te connaître. 

Pourquoi ?

Parce que tu ne peux pas changer ce que tu ne connais pas. Tu ne peux donc pas changer tes mécanismes internes si tu ne les connais pas.

Apprendre à se connaître c’est le travail de toute une vie. 

Alors par où commencer ? 

Commence par être plus à l’écoute de toi-même. Analyse tes émotions et tes réactions. Par exemple après avoir ressenti une émotion forte, demande-toi :

Pourquoi as-tu ressenti ça ? Pourquoi as-tu réagi comme ça ? 

Idéalement je te conseille même de le noter dans un journal. À force de faire cet exercice, tu connaitras mieux comment tu fonctionnes et tu finiras par repérer des schémas internes que tu répètes sans cesse. 

Un autre paramètre important de qui tu es est tes valeurs. Elles te servent de guide et te permettent de savoir ce qui est le plus important pour toi. Si tu ne connais pas tes valeurs, pas de panique, voici une liste (non exhaustive).

Note celles qui te parlent le plus et classe-les par ordre de priorité, de 1 à 10. 

Change tes croyances 

Qu’est-ce qu’une croyance ? 

Une croyance est quelque chose que tu crois (sans blague !) sur toi et sur le monde. Elle fonctionne à un niveau inconscient de ton cerveau. Un peu comme un logiciel qui tournerait en tâche de fond dans ta tête. 

Certaines sont tellement bien cachées que tu n’as même pas conscience qu’elles sont là. Pourtant elles conditionnent toute ta vie. De ta manière de penser aux décisions que tu prends et actions (et inactions) que tu mets en place. 

Voici deux exemples de croyances répandues :

  • Je ne suis pas intéressant (croyance sur toi-même)
  • L’argent c’est mal (croyance sur le monde)

Les croyances te privent d’indépendance pour deux raisons :

  1. Tu ne les as pas choisies (c’est par exemple le résultat de plusieurs expériences qui t’ont amené à croire que tu n’étais pas intéressant).
  2. Elles peuvent être limitantes et t’empêcher de réaliser tes rêves (si tu crois que l’argent est mal, tu n’en gagneras jamais beaucoup).

Avoir des croyances dont tu n’as pas conscience c’est comme fonctionner en pilote automatique. Tu es donc dépendant d’elles, sans même t’en rendre compte… 

« Tu n’es pas libre tant que tu n’as pas fait l’inventaire des logiciels qui tournent dans ta tête » – Idriss Aberkane

Ton but va donc être de désinstaller celles qui sont néfastes pour toi. Et pour faire ça, tu dois d’abord les repérer.

Découvre tes croyances

Prends une feuille et un stylo et note tout ce que tu crois sur toi et sur le monde. (Même les choses dont tu es absolument certain et qui sont actées dans ta tête.)

Voici d’autres exemples pour t’aider :

  • Le monde est dangereux, je dois toujours être sur mes gardes
  • Les gens sont méchants, je ne peux pas leur faire confiance
  • Je suis timide
  • Je suis nul en maths

C’est fait ? 

Bien. Tu as maintenant ta liste de croyances.

Toutes ne sont pas néfastes pour toi. Pour savoir si c’est le cas ou pas, demande-toi si cette croyance est un frein dans ta vie. Par exemple, penser que tu es timide est un frein qui t’empêche de faire certaines choses (car tu penses ne pas en être capable).

Reprends le contrôle de ton esprit 

Tu vas maintenant devoir dézinguer ces croyances et en mettre de nouvelles plus profitables pour toi.

Changer ses croyances est l’une des choses les plus difficiles à faire. Comme on l’a vu, elles se logent dans ton inconscient. Tu peux donc pas juste te dire « c’est bon, je ne crois plus en ça ! » pour qu’elles disparaissent gentiment. 

Mais c’est possible. Tu peux reprogrammer ton esprit avec de l’entrainement et du temps. D’autres personnes l’ont fait avant toi.

Commence déjà par chercher des exemples qui vont dans le sens de ta nouvelle croyance :

  • Si tu penses être timide : cherche les situations dans lesquelles tu ne l’étais pas (il y en a forcément).
  • Si tu crois que l’argent est mal : trouve des cas dans lesquels c’est en réalité l’inverse.

Puisque la majorité de tes croyances sont là à cause d’expériences que tu as faites, le meilleur moyen de les changer est de faire de nouvelles expériences correspondant à tes nouvelles croyances.

À toi de jouer !

Prends tes responsabilités

Les victimes n’ont aucun pouvoir. Elles sont dépendantes. Dépendantes de ce que les autres disent et font. 

Si tu veux être indépendant, tu dois donc arrêter de te victimiser et prendre conscience que tu es le seul responsables de ta vie, de comment tu te sens et de tout ce qu’il t’arrive.

Tu dois arrêter de rejeter la faute sur les circonstances, les autres, le gouvernement etc.

Non tu ne peux pas contrôler les évènements extérieurs ou les gens. Mais tu peux décider de comment tu vas réagir et de ce que tu vas en faire. 

Ça veut aussi dire que si tu n’aimes pas ta vie actuelle, c’est à toi de la changer, car personne ne le fera à ta place. (Et te plaindre ne changera rien.)

Une fois que tu as compris ça, tout devient plus simple. 

Tu n’as plus besoin de te plaindre. Si quelque chose ne te conviens pas, tu le changes. 

Mais attends c’est pas si simple de changer !

Eh oui, je sais. Je ne dis pas que c’est facile. Je dis simplement que c’est la seule solution, et le meilleur moyen pour reprendre le contrôle de ta vie et décupler ton indépendance. Et si c’est vraiment ce que tu veux, tu trouveras un moyen. 

Apprends à satisfaire tes besoins 

On vient de voir que pour être indépendant tu devais prendre tes responsabilités.

La première de tes responsabilités est de prendre soin de toi, de satisfaire tes besoins et de faire en sorte que tu sois heureux et épanoui.

C’est ton rôle. Pas celui des autres. Pas même de tes parents, de ton conjoints, ou de tes amis. Bien sûr ils sont là pour t’aider et rendre ta vie meilleure. Mais garde en tête qu’ils ne te doivent rien, tout comme tu ne leur dois rien (on voit ça juste après).

Tu dois donc t’occuper de toi et de ton équilibre en priorité. 

Oui je sais, ça peut paraître très égoïste. Mais souviens-toi des instructions lorsque les masques à oxygène tombent dans l’avion : tu dois toujours mettre le tien en premier, avant de mettre ceux des autres. 

Pourquoi d’après toi ?

Eh oui, parce que si tu ne le fais pas, tu ne seras pas capable d’aider qui que ce soit ensuite. Pas si égoïste que ça finalement tu vois…

Je te donne un autre exemple : 

Prenons une personne née dans une famille pauvre. Crois-tu que c’est en restant dans son milieu qu’elle pourra le plus aider ses proches ? Non. C’est en s’élevant d’abord elle-même, puis en réussissant et en réalisant ses rêves. Elle pourra ensuite aider les autres 1000 fois mieux (que ce soit financièrement ou simplement en leur montrant que c’est possible).

Tu vois que tu dois parfois être égoïste, pour pouvoir redonner bien plus plus tard.

Tu n’as pas à combler les besoins des autres

Je viens de te montrer que tu ne devais pas compter sur les autres pour être heureux. Mais ça marche aussi dans l’autre sens. 

J’ai longtemps cru que je devais satisfaire les besoins des autres. Faire en sorte qu’ils se sentent bien, ne jamais rien faire pour qu’ils soient mal à l’aise, etc.

Mais j’avais tort. Du moins pas en faisant passer ça avant mes propres besoins et faire en sorte de me sentir bien moi-même. 

Garde en tête que la seule personne à qui tu dois rendre des comptes à la fin de la journée, c’est toi-même.Prendre conscience de ça devrait t’enlever un poids énorme de tes épaules, et te faire sentir plus léger. 

Apprends à t’affirmer et à dire non

Être indépendant c’est savoir oser s’affirmer. Peu importe ce que les autres vont penser. 

Et ça passe par oser dire non.

On te propose une soirée mais toi t’as juste envie de rester tranquillement sous ton plaid devant Netflix ? 

Alors refuse. Tout simplement. 

Tu es au contrôle de ta vie, c’est toi qui décide comment tu veux disposer de ton temps. Et tu as le droit de préférer faire l’ermite plutôt que de socialiser… !

Une fois que tu seras suffisamment à l’aise avec le fait de dire « non », tu peux aller encore plus loin et arrêter de te justifier. Plutôt que de chercher une excuse valable comme « non je peux pas c’est l’anniversaire de mon chien » (hum oui bon, plus valable que celle-là…) , dis juste non, et rien de plus.

Tu ne seras pas aimé pour ça, tu seras même critiqué, mais c’est pas grave.

Même s’il est toujours plus simple de trouver des excuses, la liberté que tu vas gagner en faisant ça est ÉNORME. Fais juste attention de ne pas trop y prendre goût…

Remets tout en question

Prends l’habitude de tout remettre en question. Tout ce que tu sais, tout ce qu’on t’a appris. 

On t’a dit qu’il fallait faire ça comme ça ? Et si t’essayais de le faire autrement ?

Crée tes propres règles et définis ta vie comme tu veux qu’elle soit, pas comme on t’a dit qu’elle devrait l’être. 

Écoute ton instinct

Peu importe ce qu’on essaie de te faire croire, t’es la personne la mieux placée pour savoir ce qui est bon pour toi. Toi. Et personne d’autre. 

Alors fais-toi confiance et écoute-toi, plutôt que d’écouter les autres. Peu importe qu’ils soient experts dans leur domaine, fais TOUJOURS ce que tu sens, pas ce qui est censé marcher. 

Bien sûr tu peux consulter des avis, mais ne fais jamais quelque chose que tu ne sens pas (même si quelqu’un te dit que c’est la meilleure chose à faire). Apprends à écouter et à suivre ton instinct. Et respecte tes valeurs. C’est ce qui fera toute la différence sur le long terme. 

Tu vois, dans cet article je te donne des pistes pour te sentir plus libre et indépendant, mais ce n’est que mon avis. Si tu ne sens pas certaines choses, ne les applique pas, et prends que ce qui te parle.

Arrête de chercher l’approbation des autres

Qui a dit que tu avais besoin de l’approbation des autres pour faire quelque chose ?!

Si tu as envie de faire quelque chose, fonce. 

Et ne laisse personne te dire que tu n’en es pas capable ou que tu devrais pas le faire parce que t’es une fille, un mec, que t’as pas la bonne couleur de peau, ou peu importe. Fais juste ce dont tu as envie, sans chercher l’approbation des autres. 

Plus facile à dire qu’à faire ? Je sais. Mais comme pour tout le reste, ça deviendra de plus en plus facile à force de le répéter. 

Passe du temps seul

Bon, je ne te dis pas de t’enfermer dans une grotte et de faire l’ermite… ! Mais passer des moments seul parfois augmente ton indépendance. Je pense que c’est logique, je n’ai pas besoin de t’expliquer pourquoi.  

Tu peux par exemple aller faire une balade seul dans la nature. 

Ou si tu es plus aventurier, tu peux même prévoir un voyage en solitaire. (Qui au passage est le meilleur moyen d’apprendre à te connaître !)

(Si tu fais un métier créatif, c’est généralement pendant les moments de solitude que tu auras les meilleures idées.)

Bon je crois que tu as tout ce qu’il te faut pour développer un esprit indépendant ! Voyons maintenant comment tu peux gagner en indépendance dans le monde extérieur. 

Diminue tes possessions

« Les choses que l’on possède finissent par nous posséder. » – Fight Club

Tu ne t’en rends probablement pas compte, mais chaque objet que tu possèdes prend de la place dans ton cerveau. En apprenant à n’avoir que ce dont tu as vraiment besoin, tu gagnes en tranquillité d’esprit et en liberté (évidemment).

Alors si tu veux gagner en indépendance, fais du tri dans tes affaires et ne garde que l’essentiel !

Mets de l’argent de côté 

Y a pas à dire, l’argent apporte une certaine liberté.

Avoir une sécurité financière te permet de ne pas être complètement dépendant d’un boulot que tu détestes et pouvoir le quitter sans stresser grâce à tes économies. 

Donc si tu peux te le permettre, penses à faire des réserves pour gagner en tranquillité d’esprit et ne pas te sentir coincé le jour où tu as besoin d’argent.

Change de taf ou négocie du travail à distance

Toutes les techniques que je viens de te donner devraient t’aider à te sentir plus libre. Mais si comme moi tu as un besoin d’indépendance viscéral, ça va nécessairement passer par ton taf (c’est quand même une très grande partie de notre vie).

Si actuellement tu es salarié, tu as trois possibilités :

  • Négocier de travailler à distance (au moins partiellement)
  • Faire ton job en freelance
  • Créer ta boîte

Le changement ne va pas s’opérer du jour au lendemain et sera semé d’embûches, mais ça peut changer ta vie et te permettre d’être plus aligné avec tes valeurs. 

C’est ici que se termine cette longue liste. J’espère qu’elle pourra t’aider ! 

N’hésites pas à partager ta technique préférée dans les commentaires. Et si tu en as d’autres, partage-les aussi, ça pourrait aider d’autres personnes.

Je te souhaite une bonne route vers ton indépendance !


Cet article participe à l’événement “L’indépendance” du blog Voyage en roue libre. Je te conseille vivement d’aller y faire un tour si tu aimes la liberté et le voyage (et plus particulièrement cet article si tu veux savoir comment gagner tes premiers euros sur internet).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.